Accueil Mécénat Mécénat Culturel Culturel Fond Serasary : fond de soutien au cinéma malgache Fond Serasary : fond de soutien au cinéma malgache

Fond Serasary : fond de soutien au cinéma malgache 

Fond Serasary : fond de soutien au cinéma malgache

Le cinéma Malgache compte de très bons réalisateurs qui n’ont malheureusement pas la chance de percer dû à des moyens trop restreints.
Ce fond, créé lors des rencontres du film court de 2011 et sponsorisé par Vima, se met au service des cinéastes malgaches. Il entend mettre en œuvre toutes les actions nécessaires, s’appuyant sur un réseau de personnes motivées par le même objectif : permettre aux malgaches d’exprimer par les images leur point de vue sur le monde et sur eux mêmes.

 

 Les objectifs de ce fond  se résument en cinq points fondamentaux :

  • Produire un minimum de 2 courts-métrages par an, d'un standard de qualité internationale, capable de représenter Madagascar dans les concours internationaux et d'être diffusés  internationalement à la télévision
  • Donner une image positive de Madagascar au travers de son cinéma. Beaucoup de pays mise sur la valorisation de leur image via le cinéma et se sont engagés dans une politique incitative de développement de la filière audiovisuelle (le Maroc ou l'Inde en sont des exemples particulièrement illustratifs). Cette politique peut avoir des retombées économiques extrêmement lucratives, et pas uniquement au niveau du secteur audiovisuel mais également d'un point de vue touristique par exemple.
  • Convaincre les équipes de tournage étrangères qui viennent tourner à Madagascar que les compétences existent localement et ainsi les inciter à engager des techniciens malgaches. Cela engendrera 2 effets bénéfiques : la réduction du coût de tournage et l’assurance que ces tournages impliqueront des dépenses locales.
  • Renforcer les sociétés de production professionnelle déjà existante et  inciter à la création de nouvelles sociétés, ce qui impliquera la création d'emplois à Madagascar.
  •  Prouver la possibilité de développer une économie de l'audiovisuel viable à Madagascar et faire pression sur les législateurs pour créer les conditions législatives indispensables pour accompagner ce développement: reconnaissance du droit d'auteur en matière d'audiovisuel et renforcement de sa protection, application de la législation internationale sur les droits de diffusion télévisuels, création de cartes professionnelles….

Cette initiative demeure unique à Madagascar et le groupe Vima, entant qu'opérateur privé, est fier de faire partie intégrante de cette aventure cinématographique.